les chenilles de Machaon poussent aussi sur le Fenouil et le Petit Boucage

Epilogue de l’article « les chenilles de Machaon poussent sur l’Aneth »  paru il y a 3 ans (comme le temps passe)
Depuis, il y a eu d’autres chenilles de Machaon et j’ai appris à les attirer et surtout à les repérer.
Il y a 2 ans, j’avais trouvé une chrysalide de Machaon sur un pied d’Achillée millefeuille, ce qui m’avait intrigué parce qu’ il n’y avait, à ma connaissance, aucune des plantes hôtes de la chenille dans les environs : les pieds d’Aneth que j’avais plantés avaient refusé de pousser, pas de Persil sauvage dans le coin, et le pied de fenouil semblait beaucoup trop éloigné. Le mystère était entier.
J’ai demandé sur un forum si l’Achillée millefeuille pouvait être une plante hôte du Machaon. Mais ma demande avait dû paraître trop fantaisiste car je n’eus aucune réponse. Plus tard dans l’année, le mystère devait enfin s’éclaircir lorsque j’aperçus des chenilles de Machaon sur de petites ombelles, poussant non loin du pied d’Achillée. Ces fleurs portent le doux nom de Petit Boucage (Pimpinella saxifraga). C’est une Apiacée de petite taille avec quelques fleurs en ombelle et quelques rares feuilles le long de ses tiges.
Une chose m’intrigua : connaissant la voracité des chenilles,  je ne voyais pas comment elles pouvaient se nourrir avec le peu de feuilles qu’il y avait à manger.
Le voile de l’ignorance devait vite se déchirer quand je vis une chenille s’attaquer gaillardement à une des fleurs du petit boucage.

Depuis, il y a eu d’autres chenilles de Machaon et j’ai appris à les attirer et surtout à les repérer.Il y a 2 ans, j’avais trouvé une chrysalide de Machaon sur un pied d’Achillée millefeuille, ce qui m’avait intrigué parce qu’ il n’y avait, à ma connaissance, aucune des plantes hôtes de la chenille dans les environs : les pieds d’Aneth que j’avais plantés avaient refusé de pousser, pas de Persil sauvage dans le coin, et le pied de fenouil semblait beaucoup trop éloigné. Le mystère était entier.J’ai demandé sur un forum si l’Achillée millefeuille pouvait être une plante hôte du Machaon. Mais ma demande avait dû paraître trop fantaisiste car je n’eus aucune réponse. Plus tard dans l’année, le mystère devait enfin s’éclaircir lorsque j’aperçus des chenilles de Machaon sur de petites ombelles, poussant non loin du pied d’Achillée. Ces fleurs portent le doux nom de Petit Boucage (Pimpinella saxifraga). C’est une Apiacée de petite taille avec quelques fleurs en ombelle et quelques rares feuilles le long de ses tiges.
Une chose m’intrigua : connaissant la voracité des chenilles,  je ne voyais pas comment elles pouvaient se nourrir avec le peu de feuilles qu’il y avait à manger.Le voile de l’ignorance devait vite se déchirer quand je vis une chenille s’attaquer gaillardement à une des fleurs du petit boucage.

Le petit boucage ne fleurit qu’à partir du mois de juillet, donc un peu tardif si vous souhaitez avoir des chenilles rapidement. Dans ce cas, l’idéal, c’est le pied de fenouil qui repousse tout seul d’une année sur l’autre et peut servir de plante hôte très tôt dans l’année. Cependant, il n’est pas toujours facile de repérer les chenilles dans l’entrelac de ses feuilles.

Chenille de Machaon en L1
Chenille de Machaon venant juste de passer en L2

Je suis heureux de constater que, malgré un environnement difficile (région très agricole), il est encore possible d’avoir tous les ans dans son jardin l’un des plus beau papillons européens,  Papilio machaon.

Papilio machaon prêt au décolage


{lang: 'fr'}

Laisser un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser les Tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>