Migration de papillons : autoroute fermée à Taiwan

DwarfCrow
© Bob Cheon

«Ils arrivent ! Ils arrivent ! », crie quelqu’un, alors que des dizaines de milliers de papillons surgissent soudain de derrière une colline. « Il faut le voir pour le croire : on dirait une rivière pourpre ! », s’exclame Chan Chia-lung, un chercheur de la Fondation taiwanaise de développement de l’ingénierie écologique.

Alors que les « spectateurs » s’extasient, la voie extérieure de l’autoroute n°3 est promptement fermée à la circulation pour que les papillons puissent la survoler en toute sécurité.

danaide1

L’apparition des papillons se répète chaque printemps à Linnei, un village du district de Yunlin, dans le sud de Taïwan. Les papillons en question sont des danaïdes appartenant au genre Euploea qui hivernent dans le sud de Taïwan pour la plupart dans les districts de Kaohsiung, Pingtung et Taitung. Au printemps, leur instinct les pousse à s’envoler vers leurs lieux de reproduction, dans le nord de l’île pour revenir en octobre vers Maolin.

danaide1

Chan Chia-lung a commencé à s’intéresser aux danaïdes et à travailler à leur protection en 2000, grâce à des financements du bureau des Forêts, au ministère de l’Agriculture. Il travaille depuis avec d’autres entomologistes amateurs à la documentation des trajets suivis par ces papillons voyageurs

Au cours de sa migration, la danaïde survole l’autoroute n°3, qui a été inaugurée en 2004, au niveau de Linnei. Grâce à un système de caméras, Chan Chia-lung a pu établir qu’à certaines périodes, il en passait à cet endroit plus de 10 000 à la minute. Il a aussi constaté que des dizaines de milliers de papillons étaient écrasés par les véhicules qui passaient à toute allure. En 2005, il a plaidé leur cause auprès de l’administration en charge des autoroutes.

danaide1

En 2007, Lin Tieshyong et Cheng Jui-fu professeurs au département de l’ingénierie civile et écologique à l’Université I-Shou de Kaohsiung sensibilisés par le discours de Chan Chia-lung soumettent au bureau des autoroutes un projet de « corridor écologique ». Ils suggérent l’installation de lampes à ultraviolet pour inciter les papillons à passer à un endroit précis, ainsi que de filets le long de la voie pour les forcer à voler plus haut et ainsi éviter les véhicules. Ils ont aussi proposé de fermer à la circulation une partie de l’autoroute lorsque les passages de papillons dépassent 2 000 à la minute. A leur grand étonnement, ce projet fut accepté et réalisé.

danaide1

Voila pourquoi, si vous circulez par une belle journée de printemps sur l’autoroute n°3 du côté de Linnei à Taîwan, vous serez invité à lever le pied pour laisser passer les danaïdes.

danaide1

Voir l’article original dans son intégralité, où l’on apprend beaucoup de choses sur la protection de la nature à Taîwan.

http://www.gio.gov.tw/info/nation/fr/fcr97/2008/09/P29-33.htm

en complement une video sur la migration des danaïdes à Taîwan.

voir aussi le site the Maolin Purple Butterfly Valley

Pour un connaitre un peu plus sur le lépidoptère en question
Euploea
Fabriciu

et aussi un article sur l’élevage des papillons à Taiwan
http://taiwanreview.nat.gov.tw/ct.asp?xItem=55597&CtNode=119

{lang: 'fr'}

Laisser un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser les Tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>