Le cycle de vie du Brahmaea hearseyi

Comment dire? Surprenant, merveilleux, incroyable ? Les adjectifs manquent pour décrire les différentes phases du développement de cet hétérocère (papillon de nuit).
J’aurais pu titrer cet article : « le Brahmaea hearseyi ou l’art de la transformation ».

Tout commence par un oeuf, une petite perle de verre opaque d’environ 2 millimètres de diamètre.

Au bout d’une dizaine de jour, une petite chenille hérissée d’antennes disproportionnées sort de sa coquille, qu’elle dévore.

A partir de cet instant, elle deviendra une gloutonne pour atteindre, en un mois, la taille respectable de 14 centimètres.

Ceci est la posture caractéristique de cette chenille quand elle se sent menacée : elle recourbe la tête, présentant ainsi un visage factice orné de quatre grandes antennes torsadées.

Au bout d’une quinzaine de jours elle perd ses antennes, mais continue à prendre la même posture en cas de menace.

Un peu plus d’un mois après la sortie de l’oeuf, la phase que j’intitulerais « Grande dévoreuse » est terminée pour laisser place à celle que j’appellerais de « Grande randonneuse ».

Pendant environ 2 jours elle circule inlassablement à la recherche d’un lieu propice pour la nymphose.

La nymphose se produit dans un ensemble de modifications spectaculaires qui aboutiront en moins de 2 jours à la chrysalide.

La transformation continue mais maintenant à l’abri des regards.

Environ 25 jours plus tard, cette merveille sort de sa chrysalide.
Elle vivra une dizaine de jours.

D’autres photos de ce splendide papillons sur ce site (eh oui je fais une fixation)

:-:-:-:

-\-\-\-[-]-/-/-/-

:-:-:-:

Petits conseils pour l’élevage

- éclosions des oeufs a lieu 8 a 10 jours apres la ponte à une temperature comprise entre 22 et 26°c et 80% d’humidité.

- développement de l’oeuf à la chrysalide environ 1 mois.

- les chenilles se nourrissent de troëne (prévoir d’énormes quantités vers la fin)

- éclosion de la chrysalide, généralement il faut compter 3 semaine à 1 mois

- accouplement délicat mais facilité en atmosphère aérée en isolant les imagos par couples dans de petits volumes, avec systématiquement un mâle plus vieux que la femelle,

- ponte clairsemée de plus de 150 gros oeufs jaunes par femelle sur les parois de l’enceinte d’élevage et les végétaux,

{lang: 'fr'}

Laisser un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser les Tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>